• La BD à l'école

    La BD est souvent un genre littéraire très apprécié des enfants c'est pourquoi chaque année, je leur propose une progression sur la BD.

    Ces séances remportent toujours un grand succès. 

    Je vous propose une progression sur 8 séances. OrthographeExtrait :

     La BD à l'écoleLa BD à l'école

    Ce document ne présente que les traces écrites qui peuvent être photocopiées. Orthographe Extrait: 

    La BD à l'école

     

     

     

     

     

     

     Voici quelques exemples pour illustrer la séance 7:

    ---> Passer d’un récit à une BD ou inversement.

    Nous avons lu "Le Petit Poucet" pendant la première période où l'on a travaillé sur les contes. Après avoir travaillé sur la BD, les enfants ont dû tranposer le récit en BD. Nousa vons procédé au découpage du conte pour décider des planches à faire et nous nous sommes mis d'accord sur l'allure de chaque personnage. Chaque enfant a choisi la planche qu'il voulait faire et ensuite nous avons réalisé des BD du Petit Poucet que nous avons envoyées à nos correspondants.

    La BD à l'écoleLa BD à l'école

     La BD à l'écoleLa BD à l'école

    La BD à l'écoleLa BD à l'école

     

     

    Autre proposition:

    Point de départ : une BD sans texte, ex: "Hello monsieur Hulot" de David Merveille d'après Jacques Tati.

     

    David Merveille met en scène le personnage de Jacques Tati dans une série de 22 strips où l'on retrouve toute la poésie, l'humour et le caractère subversif de M. Hulot.

    Chaque strip est composé de 2 pages sans texte.Monsieur Hulot se découvre à nous sous ses différentes facettes : tantôt plombier improvisé, tantôt cow-boy de salon de thé ou fumeur de pipe à bulles, son étourderie, sa fantaisie ou bien sa malice transforment les situations les plus anecdotiques en gags hilarants, en moments de poésie ou en une critique subtile de la société.
    Et l'on retrouve, bien sûr, dans cette succession de scènes drôles ou plus intimes, les attributs de Monsieur Hulot : ses éternelles chaussettes rayées, sa pipe qui posa quelque souci d'affichage, et son parapluie, objets de plusieurs farces inattendues. Mais aussi des clins d'oeil à l'actualité, des références cinématographiques ou littéraires, des jeux graphiques et une vraie tendresse pour ce personnage à la fois décalé et pas si naïf.

     

    Les enfants ont choisi des planches et ont écrit un récit pour raconter ce que vivait M. Hulot.

    Le guide de relcture utilisé est le suivant : 

    Orthographe      Extrait:     La BD à l'école

     

    Exemples de planches proposées aux enfants:

    Waterloo

    La BD à l'écoleLa BD à l'école

     

    Un petit coin de parapluie

    La BD à l'écoleLa BD à l'école

     

    François le facteur

    La BD à l'écoleLa BD à l'école

     

    Enfin, par le biais de ce travail, nous avons rebondi en Histoire des Arts avec la découverte de Jacques Tati.

    J'ai montré aux enfants quelques passages des vacances de monsieur Hulot pour qu'ils en saisissent bien l'esprit.                 Carte d'identité: Orthographe

    La BD à l'école

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :