• Dans le cadre du projet annuel sur la Renaissance, nous avons choisi, après avoir travaillé sur La Joconde, de poursuivre avec     "La tour de Babel" de Pieter Bruegel.La tour de Babel de Pieter Bruegel

    La Tour de Babel (1 563) de Pieter Bruegel

    dit Bruegel l'ancien (1 525- 1 569)

     

    Je vous joins ici le carte d'identité de Pieter Bruegel que

    vous pourrez aussi trouver dans la rubrique -->

    "Carte d'identité d'artistes ...."

     

    La tour de Babel de Pieter Bruegel

     Orthographe

     

    Petite explication à donner aux enfants.

    Parmi tous les récits bibliques, l’épisode de la tour de Babel est un bon exemple de conte moral. En effet, il met en garde contre l’excès d’orgueil.

    La Bible raconte que plusieurs générations après Noé, tous les hommes s'étaient regroupés au Moyen-Orient ne voulant pas être dispersés sur la surface de la Terre. Ils ont eu l'idée de bâtir une tour tellement grande qu'elle toucherait le ciel. C'est pourquoi la tour de Babel est devenue un symbole de l'orgueil des hommes, car ils voulaient être comme Dieu.

    Tous les hommes parlaient alors la même langue. Mais comme cette construction n'a pas plu à Dieu, il a imposé un langage différent à chacun de ceux qui construisaient la Tour.

    Aucune cohésion n'était plus possible entre eux, la Tour de Babel resta inachevée car les hommes ne se comprenaient plus. Ensuite, ils se sont dispersés et la tour s'est écroulée.

    Cet épisode montre certains aspects de l'humanité :

    L'origine des différentes langues et la dispersion de toute l'humanité sur la terre, malgré une origine unique (descendants de Noé).

     

    Après avoir observé et échangé sur ce tableau, les élèves ont à leur tour dessiné leur tour de Babel.

    La tour de Babel de Pieter BruegelLa tour de Babel de Pieter BruegelLa tour de Babel de Pieter BruegelLa tour de Babel de Pieter Bruegel

    Pour illustrer ce sujet,  je vous propose cet album. 

    Avec ses mots savoureux, la conteuse Francine Vidal invite petits et grands à une relecture de La tour de Babel : un récit issu de la Genèse qui n'est pas seulement celui d'un projet orgueilleux des hommes punis par la main de Dieu, mais bel et bien celui d'une véritable providence...

    La tour de Babel de Pieter Bruegel

    Pin It

    3 commentaires
  • Dans le cadre du Projet sur la Rennaissance (classé dans Projet Cycle III), nous avons bien évidemment travaillé sur Léonard Vinci et la célèbre Joconde (entre autre), oeuvre incontournable de cette période. L'approche que nous avons choisie est "la caricature". Entre pastiche et parodie, après avoir étudié la version traditionnelle de La Joconde, nous nous sommes intéressés à l'art du détournement. Après recherches, nous avons trouvé une kyrielle de Jocondes, certaines présentées à la façon de ....

    Je vous propose de les voir dans les documents qui suivent.

    Les élèves ont beaucoup ri en voyant les différentes interprétations de cette oeuvre, nous avons aussi abordé le registre lexical des émotions grâce à celles-ci.

    Enfin, chacun a choisi de détourner à sa manière La Joconde, les résultats sont diversifiés et intéressants. J'ai mis quelques productions de mes élèves en bas de page.

    Je vous déconseille de les montrer toutes à vos élèves, à mon avis, cela fera beaucoup. Je vous conseille plutôt d'en sélectionner une dizaine, celles que vous préférez. 

     

    --> Marcel Duchamp  ( c.f LHOOQ) - Des Jocondes dadaïstes - 

    - La Joconde aux moustaches -
    Orthographe

     - La Joconde fumant la pipe -

    Orthographe

     --> Georges Braque

    Orthographe

     

     --> Amedeo Modigliani

    Orthographe

     --> Dali

    Orthographe

    --> Fernand Léger

    Orthographe

    --> Pierre Bottero

    Orthographe

    --> Georges Braque

    Orthographe  --> Andy Warhol

    Orthographe  --> Geluck 

    Orthographe  

     

    --> À la manière de Robert Combas - Figuration libre -

    Orthographe

     

    --> À la manière des Fauvistes 
    Orthographe

     

    --> À la manière de Georges Seurat en utilisant la technique du pointillisme

    Orthographe

     

    -> À la manière de Francis Bacon, interprétation qui a impressionné les enfants

    Orthographe

     

    --> À la manière de Jacques Villeglé - Nouveau réalisme - Technique du papier affiche déchiré 

    Orthographe

     

     

    -> À la manière de Francis Bacon, interprétation qui a impressionné les enfants

    Orthographe

     

    --> À la manière d'Andy Warhol - Pop Art

    Orthographe 

    --> À la manière de Chaïm Soutine 

    Orthographe

     

    --> À la manière de Francis Picabia

    Orthographe

     

    --> À la manière de Vincent Van Gogh

    Orthographe

      

    --> À la manière de  Savador Dali

    Orthographe

     

    --> À la manière de Pablo Picasso - Cubisme -

    Orthographe

     

     --> À la manière de Vassily Kandinsky 

    Orthographe

     

    --> À la manière d'Otto Dix - Expressionisme-

    Orthographe

     --> À la manière de Keith Haring - Street Art - 

    Orthographe

     

    --> À la manière de Paul Gauguin - Impressionisme-

    Orthographe

     

    --> "Une Joconde dans le vent"... échevelée et défigurée, qui a perdu son sourire et son regard énigmatique, dans la publicité d'Epson.

    Orthographe

     

    --> Une Joconde à connotation politique - Il s'agit d'une carte postale de propagande éditée en 1918, en pleine exacerbation des haines franco-allemandes. L'empereur Guillaume II a été représenté sous des traits aisément reconnaissables: on retrouve la célbre pose, le drapé de la robe, la position des mains et le paysage en arrière-plan. Pour le cas où cela ne suffirait pas; le titre "Le Jocond" vient confirmer le titre de l'oeuvre parodiée.

    Orthographe

      

    --> La Joconde asiatique

    Orthographe

     

     

    --> La Joconde façon Simpson (Merci à Myriam mims)

    Orthographe

    --> Productions d'élèves

     

     

    Sur le thème de la Joconde

     

     

    Sur le thème de la Joconde

     

    Sur le thème de la Joconde

     

     

    En cliquant sur le blog de Romy, vous trouverez d'autres productions d'élèves très intéressantes et ici, d'autres modèles ou idées.

    Pin It

    5 commentaires
  • Comment travailler à la fois l'histoire des arts, la lecture, l'écriture,  et les arts visuels?

     Facile  avec la collection  Ponts des Arts éditée par SCÉRÉN,  elle allie toiles ou sculptures de maîtres et littérature.

    Les auteurs racontent une histoire en y mêlant une oeuvre d'art.

    L'album se clôt sur une double page sur laquelle figurent la biographie de l'artiste et des informations sur l'oeuvre (ses sources d'inspiration, son style...)

    Il existe aussi un livret pédagogique édité toujours chez SCÉRÉN pour l'exploitation de l'album en classe. On y touve des pistes intéressantes.

     

    Personnellement, il est fréquent que je commence par présenter une reproduction du tableau que je veux aborder. Après une séance au cours de laquelle chaque élève s'exprime sur la forme et le fond de l'oeuvre, j'invite les élèves à écrire un récit inspiré par le tableau présenté.

    Ensuite, je leur présente l'album et là j'adore voir leur réaction quand ils retrouvent l'oeuvre étudiée la semaine précédente dans l'histoire. 

     

    En principe, ils comparent toujours leur production avec celle de l'album.

    Ils sont très fiers quand certains élément se recoupent.

    Enfin, la double page à la fin de l'album nous permet de compléter une fiche sur l'oeuvre et/ou l'artiste pour les Hisotires des Arts.

     

    On peut aussi se servir de cette double page pour découvrir l'essence d'une biographie. Après en avoir lu quelques unes grâce à ces albums, on peut demander aux élèves d'en rédiger une à leur tour sur un personnage rencontré en classe. Chacun choisit son personnage, les élèves moins experts peuvent travailler par deux pour commencer.  

    On utilise internet pour collecter des informations et des illustrations. Les documents trouvés, les élèves font leur présentation au brouillon que je corrige puis ils les tapent sur ordinateur. Ainsi, on peut également travailler sur les compétences pour valider le B2I.

     

     

    En utilisant "Le Cirque" de Seurat, l'auteur nous narre l'histoire de l'écuyère aux cheveux roux... Sa persévérance pour réaliser son rêve et devenir acrobate. Le texte fait de nombreux clins d'oeil au peintre : le récit se déroule dans un cirque puis sur la plage, univers également chéri par Seurat.

    Le pointillisme est évoqué au travers du sable de la piste du cirque, de la plage et c'est par des points minuscules que l'écuyère est entraînée dans ses souvenirs... 

     

    Vous souhaitez travailler sur Joan Miró, cet album propose d'aborder "Carnaval d'Arlequin". 

     Quel est le sujet de l'histoire?

    Rien ne va plus sur la planète Toumeboule !

    C'est la grande déglinguerie !
    Le canacoincoin, les poissonvols et le canacri trouvent refuge chez la magissorcière. Mais comment guérir les bêtes toutes malmorphosées ? Et qui leur a fait du mal ?

    Cet album est plein de jeux de mots, les élèves peuvent à leur tour en inventer. Cet exercice ludique plaît beaucoup aux enfants.  

     

     

     

    Dans un joli coin du monde aux maisons toutes bleues vivait Zéphyr, le facteur. Chaque matin, ses pas suivaient le même chemin. Pourtant, l'homme rêvait d'ailleurs... Un soir d'été, un nuage l'invita à son bord. Commence alors un long voyage riche en couleurs où les parfums, les chants et les saveurs s'entremêlent...Cet album entraîne le jeune lecteur dans un récit richement illustré qui l'amène à découvrir un tableau de Chagall :

    «Les mariés de la Tour Eiffel». 

     

     

    Aki et Taro vivaient paisiblement mais tristement de n’avoir pas d’enfants. Un jour de pêche peu ordinaire, une grande vague submerge l’embarquement de Taro et… un enfant sort des eaux…

    Un récit qui se déroule dans le Japon ancien, inspiré par les estampes d’Hokusai, notamment "Sous la grande vague" au large de la côte à Kanagawa.

    Au fil des pages, le jeune lecteur entre dans l'univers d'Hokusaï, ce « fou de dessin », qu'il ne découvre qu'à la fin du récit. Cet album permet également une approche de la culture japonaise.

     

      

    Le chat nous conte son désir de liberté. Mais avant daller danser sous la Lune, il doit sortir de sa cage dorée. L'oiseau, qu'il aimerait tant croquer, sera son sauveur : il picore les barreaux de la fenêtre. L'oiseau ne sera pas mangé comme dans le poème de Prévert mais, devenu lami et non la proie, son portrait restera gravé dans la mémoire du chat.

    Un texte poétique où les couleurs, les arabesques noires, les cubes qui symbolisent la nature, sont autant d'invitations à se plonger dans l'univers artistique de Paul Klee.

     

     

    "Moi, princesse Marguerite" nous propose de partager les instants précédents la création du tableau, juste avant que le peintre les croque. Ici, il s'agit de Diego Vélasquez avec son célèbre tableau  "Les Ménines" (Las Meninas)

    Pendant cette partie de un, deux, trois, soleil, la princesse Marguerite mène son petit monde à la baguette. C'est elle la narratrice,  elle décrit chacun des protagonistes au  lecteur.

    Les personnages jouent aux statues et prennent des postures farfelues. La princesse pouffe, elle joue et n'obéit qu'à son cher papa, le roi d'Espagne.

     

     

     

    "Mystères en coulisse" aborde un tableau d'Edgar Degas : «Répétition d'un ballet sur la scène».

    Quel est le sujet de l'histoire?Hors d'haleine, Laure s'engouffre dans l'Opéra. Personne dans la loge. C'est sûr, les autres danseuses sont déjà en scène ! Elle enfile sans attendre son tutu. Soudain, la tête lui tourne et c'est le noir.- Rosita ! Rosita ! appellent des voix dans le couloir. Une nuée de ballerines entre dans la loge. Laure ne reconnaît ni ses amies ni les lieux qui l'entourent. Elle est devenue Rosita, un petit rat du XlXe siècle. Et quelqu'un a des ennuis. 

     

      
    La forêt tremble ! De monstrueuses machines l'assaillent, la tronçonnent, la débitent... Les animaux fuient tant qu'ils le peuvent, mais Anis la perruche est faite prisonnière par le chef du chantier ! Seul le jeune Pablo semble touché par le sort de l'oiseau. Cependant le son d'une flûte s'élève dans la jungle... Yadwigha, la charmeuse de serpents, se serait-elle éveillée ?
    Ce joli album nous permet de pénétrer l'univers du Douanier Rousseau et de découvrir le tableau de «La Charmeuse de serpents». Un véritable hymne aux couleurs!! Il peut être aussi une occasion de débattre sur l'écologie et même d'envisager un travail plus approfondi sur ce thème.

     

     

    Partez à la découverte de Paul Gauguin avec ce joli album, le tableau présenté est celui de "Arearea".

    De quoi parle l'histoire?

    Dans la tribu des Kokolors, tous ont une ombre colorée et tous sont joyeux. C'est obligatoire. La déesse du Jour, Tiki-Noa, y règne en maîtresse. De 'lautre côté de la rivière sest réfugié Tevaï, le garçon rêveur à l'ombre noire. Cet endroit est le domaine de la déesse de la Nuit, Tiki-Po. Depuis toujours, Tiki-Noa et Tiki-Po sont fâchées. Qui pourra les réconcilier ?

      

     

    "Kalia sous les étoiles" inspiré par le tableau de Van Gogh, "Les roulottes, campement de bohémiens aux environs d'Arles".

    Au fil des pages, le jeune lecteur entre dans l'univers du tableau qu'il ne découvre qu'à la fin du récit.

    Quel est le sujet de l'histoire?

    Dans le sud de la France des années cinquante, Paul, un jeune fermier, vit un été sans histoire... jusqu'au soir où trois roulottes de Bohémiens s'arrêtent chez ses parents...

    Une rencontre inattendue, un châle oublié... Et voilà Paul parti pour vivre la plus belle nuit de sa vie.

    En toile de fond de cet album, le racisme ordinaire mais surtout un sentiment de liberté peuvent être m'occasion de faire un travail en Éducation Civique.

     

     

     Deux albums sont proposés pour aborder  Claude Monet.

    Découvrez "la Charrette"  grâce à cet album "Les arbres de Noël".

    La veille de Noël, Oscar et ses parents prennent la route pour rejoindre bon papa Siméon. La neige tombe à gros flocons, la charrette avance comme elle peut dans le brouillard. Soudain,  l'accident se produit! La charrette bascule. Oscar sent qu'il s'envole. Puis dun seul coup, tout s'arrête.

    Que s'est-il passé ? Les arbres qui bordent la route les ont maintenus suspendus au-dessus du vide. Les arbres les ont sauvés ! C'est un miracle... un miracle de Noël.

     

     

    "Où est passée la rainette" nous offre une promenade dans le célèbre jardin de Giverny où nous découvrons les peintures du maître Nymphéas, Le Pont japonais, La Barque... et nous donne l'occasion de voir Claude Monet à l'oeuvre : chapeau sur la tête, pinceau à la main.

    L'histoire : Antoinette, la rainette rêve d'apparaître sur une des toiles de Monet ! Au cours des tentatives de la grenouille pour y figurer, nous découvrons les peintures du maître sur les jardins de Giverny. 

    Les enfants s'amuseront à débusquer la grenouille dans chaque illustration. 

     Personnellement, je préfère ce deuxième album, j'ai une forte préférence pour les peintures que Monet a réalisées dans son jardin de Giverny, si vous avez l'occasion de vous y rendre, c'est magnifique surtout entre mai et juin où la floraison est à son apogée!  Je vous déconseille de vous y rendre pendant les vacances scolaires car c'est bien entendu un endroit très touristique. Mais vous y passezrez sans aucun doute un moment enchanteur!

    Pour vous donner l'eau à la bouche ....

     

     

     

     

     

    "Des zigotos chez Crapoto" est un bel hommage à Georges Dubuffet, le tableau présenté est: "Galeries Lafayette".

    Comme dit la radio : au supermarché Crapoto tu trouves de tout, même des écrase-limaces et des dentiers pour crocos !

    Pili Pili s'ennuie, alors il file illico chez Crapoto trouver un ami.

    En rayon : l'ami Litaire, l'ami Liardaire, l'amie Croonde, l'ami Temps... mais pas le Pierrot rigolo que cherche Pili-Pili.

    Pourtant, entre deux cartons, il tombe nez à nez avec le Zarbi, qui n'est pas à vendre, celui-ci, car les vrais amis c'est toujours   gratuit !


    L'auteur joue sur les mots, utilise un langage fleuri. Les sonorités sont reines, le texte chante! Les élèves s'amusent à leur tour à inventer des mots pour leur plus grand plaisir.

    Un album résolument entraînant qui singe notre société de consommation où tout peut s'acheter même l'amitié.

    Ici aussi, un travail d'Éducation Civique peut être proposé par le biais de débats : L'amitié s'achète-t-elle? Peut-on tout acheter?    A-t-on besoin de consommer pour être heureux? ....

     

    Découvrez "la chapelle Notre-Dame-du-Haut de Ronchamp", chef d'oeuvre de Le Corbusier dans l'album "Le vaisseau blanc".

    Après le chaos de la guerre, les survivants d'une île se réunissent et rêvent d'un bateau idéal qui correspondrait aux envies et aux espoirs de chacun, un vaisseau messager de la paix et de la solidarité. La conception est confiée à l'imagination débordante des plus jeunes. Les enfants abandonnent vite les cahiers pour faire une construction grandeur nature. Leur vaisseau blanc reprend la forme de la chapelle de Ronchamp et le livre s'habille des couleurs des vitraux. Nous suivons la construction du vaisseau en nous laissant littéralement porter par les doux visages et les magnifiques couleurs d'Anja Klauss. Un joli conte plein d'espoir!

     

     

     

     "Petit Noun" est une belle histoire pour entrer dans l'univers de l'Égypte antique, découvrir son mode de vie et une forme artistique et symbolique :  le petit hippopotame bleu.



    L'histoire : Petit Noun est dans l'Égypte des pharaons, puis fait un grand saut jusqu'à notre époque. Enterré avec son vieil ami, l'hippopotame ne se réveille que lorsque les archéologues mettent au jour son tombeau. Quand Petit Noun décide de partir à la recherche des siens, il prend les couleurs des contrées qu'il traverse : le jaune dor du désert, le camaïeu de vert de la forêt, le gris des brumes de Paris. Mais Petit Noun est toujours seul. Quand tout semble perdu, il tombe alors nez à nez avec sa famille... sous la pyramide du Louvre.

    Voici une belle invitation pour découvrir le département égyptien du Musée. Motifs et couleurs, cadrages, lumières, détails s'assemblent parfaitement pour un voyage enchanteur. 

     

     

     

    L'album "Les Trois musiciens" invite le lecteur à découvrir "Les Trois Musiciens" de Pablo Picasso.

    L'histoire: Les trois musiciens réussissent à changer la vie des habitants du royaume de Mirador. Peu à peu, la bêche supplante la lance et l'on cueille des baisers. Le roi Minus aura beau monter un stratagème (pot de peinture rouge et taureau à l'appui) pour que la terreur règne de nouveau, cela ne prendra pas.

    L'art réussira-t-il à renverser définitivement la tyrannie?

    Les illustrations multiplient les clins d'oeil au travail de Picasso. Les couleurs tantôt éclatantes, tantôt profondes donnent tout leur relief à l'histoire.  

     

    Mise en scène des "Bourgeois de Calais" d'Auguste Rodin. Chaque année, je propose la lecture de cet album en même temps que nous étudions le Moyen Âge.

     Quel est le sujet de l'histoire?

     Calais, en l'an 1347. Une année déjà que les soldats anglais assiègent la cité. Le gouverneur a capitulé et les exigences du roi d'Angleterre sont sans appel : habitants seront saufs, mais à une condition... 

     Cet album raconte l'histoire des bourgeois de Calais qui se sacrifièrent pour le salut de tous et qui furent finalement graciés. Toute la tension de cet événement est restituée dans l'album. Nous suivons le récit par les yeux de Jehan, tout jeune fils d'un des volontaires : la faim, le désespoir, le sacrifice puis la libération. La narration est d'une force rare. Les illustrations des visages dévoilent les émotions à fleur de peau et les cadrages accentuent la tension dramatique. Les traits et les postures des personnages de Rodin sont soulignés avec talent.

     

     

    Toujours sur le thème du Moyen Âge, vous pouvez présenter "Guillaume et la couronne du cousin Edouard". Ici l'oeuvre présentée  est la tapisserie de Bayeux, oeuvre majeure de cette période. L'album, d'approche simple, a le mérite de donner vie à cette tapisserie de façon originale et humoristique.

    La Tapisserie de Bayeux, d'une longueur totale de soixante-dix mètres pour une hauteur de cinquante centimètres, raconte la conquête normande de l'Angleterre par le duc de Normandie Guillaume le Conquérant, qui a culminé avec la bataille de Hastings en 1066 et qui s’est traduite par l’appropriation de ce territoire par les Normands... Elle est ici mise en musique et en animation.

      

     

     

     

     

    Sur le thème de La Renaissance et plus précisément Léonard de Vinci, l'album intitulé "Mona Lisa" raconte Le vol du célèbre tableau. Angelo a subtilisé la belle par amour fou ! Mais le regard de Mona a finalement eu raison de lui. Après deux ans de cohabitation, il la ramène chez sa mère... cest-à-dire en Italie. Le tableau va finalement être découvert et rapporté en grande pompe à Paris. Les mots italiens égrenés au fil du texte, la scène de ménage, les illustrations fraîches et drôles de Ronan Badel en font un album particulièrement réussi !

     

     

     

    Pour aborder l'époque contemporaine, l'après Révolution, cet album

     "L'enfant aux pistolets" est fort bien fait avec la découverte d'Eugène Delacroix : 28 juillet La liberté guidant le peuple et ses carnets de voyage.

     Le môme Sans-Nom nous plonge dans ses luttes quotidiennes : la faim, le froid lépidémie de choléra... mais aussi dans ses farces et ses petits bonheurs : éclabousser les passants bien habillés, le spectacle dun montreur dours, la rencontre dune très belle femme... Lhistoire de Sans-Nom va se fondre dans l'Histoire.

     1830 : la famine et l'interdiction des journaux conduisent le peuple à se soulever contre le roi.

     Sans-Nom sera sur les barricades, justement au côté de cette belle femme qui chante La Marseillaise. Le texte de La Marseillaise peut être étudié, on peut écouter sa version traditionnelle ainsi que celle de Gainsbourg "Aux armes etc...", la version jazzy de Jango Reinhart.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique